Commission de l' Arbitrage et du Chronométrage
Accueil    |   Commission de l’Arbitrage et du Chronométrage    |   APPEL A CANDIDATURE « COMMISSION DE L’ARBITRAGE »

APPEL A CANDIDATURE « COMMISSION DE L’ARBITRAGE »

La Direction Technique a proposé récemment au Comité Directeur de réformer la Commission de l’arbitrage. Ce programme a été mis au point en concertation avec les techniciens en restant conforme aux exigences IJF.

L’appel à candidats est destiné à former une équipe motivée qui aura pour mission de développer chaque secteur de celle-ci (voir ci-dessous le contenu de la « Réforme »).
Vous pensez pouvoir relever le défi, envoyez votre curriculum à l’attention du secrétaire général Mr Jean Gretry - adresse mail : jean.gretry@ffbjudo.be

ATTENTION :

  • Délai de candidature le 10 août 2019.
  • Décision et formation de l’équipe le 15 août 2019.
  • 18 ou 25 août (à préciser) : Réunion de la nouvelle équipe.

Pour la Direction Technique
Bernard Tambour

PROPOSITION DE REFORME COMMISSION DE L’ARBITRAGE

Conscient de l’importance de la qualité de l’arbitrage et de toutes ses composantes, il apparaît logique d’amener un changement significatif quant aux formations, motivations et aux recyclages de ceux-ci.
Les modifications régulières au niveau IJF doivent être diffusées et assimilées avec beaucoup d’attention et de façon récurrente.
Les adaptations des règlements pour les jeunes sont destinées à améliorer la sécurité mais aussi pour les encourager à persévérer. Ces différents éléments font parties de la réflexion des modifications.
L’ambition de ce projet et aussi destiné à encourager les futurs et nouveaux candidats à s’investir dans l’arbitrage. Sans oublier la construction d’une équipe efficace et déterminée qui se veut rassembleuse et motivée. Le partage, les échanges seront des atouts déterminants au bon fonctionnement.

Ce projet est destiné également à rester conforme à l’évolution du judo mondial comme nous l’avons fait pour la réforme des grades.

  • ARBITRES :
    • Progression : Il nous semble impératif d’ajouter des éléments de sensibilisation pour intéresser les futurs candidats.
      Ces différentes orientations et investissements offrent des points à la labellisation des clubs (en cours de création).
      Proposition modifier « Formateurs » en « EXPERTS » au niveau Provincial, Régional et National ». L’objectif valorisation, reconnaissance de la fonction.
      Le choix des « EXPERTS » sera établi en fonction de ses capacités. Nous avons 5 provinces, l’expert désigné ne doit pas spécialement appartenir à la Province.
      Un expert peut couvrir plusieurs Provinces.
    • A développer :
      • Challenge pour jeunes arbitres.
        • Conditions :
          • De 15 à 21 ans. ???
          • Minimum 1er Kyu. Si 18 ans et 1er Dan, Arbitre provincial
          • Avoir réussi les « Prérequis ». Si prérequis, pas d’épreuve après les 5 prestations : soit l’un, soit l’autre.
        • Le jeune peut être parrainé par un arbitre confirmé ce qui amènerait à une formation plus adéquate, voir plus précise.
        • Participation uniquement à des tournois amicaux désignés par la CA.
        • La prestation est évaluée par le responsable de l’arbitrage du jour aidé des arbitres ayant assistés à l’évolution du jeune.
        • Après 5 prestations, le jeune arbitre doit répondre à 20 questions par écrit (choix multiples).
        • En fin de cycle s’il a réussi les différents tests, il est mis à l’honneur lors d’un championnat régional (jeune ou senior) et reçoit un badge « Jeune Arbitre ».
        • Cette formation équivaut à 10 points de shiai pour l’examen du 1er DAN. Elle n’est pas rémunérée mais le candidat bénéficiera du repas et collations. Possibilité au niveau du Chronométrage ? Quelques points ?
        • S’engager à rester dans la fonction (X temps ?)
      • Réflexion arbitre Provincial…
      • Formation arbitres ex-compétiteurs (niveau à définir par la DS)
        • Age minimum 18 ans / 21 ans ?
        • Considérant les aptitudes grâce à la compétition, la formation est raccourcie.
        • Il débute au niveau régional.
      • Permettre aux coachs ayant 5 années d’expérience (reconnus FFBJ) de débuter une formation au niveau régional.
        • Age minimum 21 ans.
        • Formation raccourcie.
      • 3 ans de Commissaire Sportif accomplis : minimum 18 ans : passerelle vers Arbitre Régional ?
    • CHRONOMETREURS :
      Il sera proposé prochainement l’appellation « Commissaires Sportifs » en place de « Chronométreurs » ceci doit être discuté et amendé avec la VJF.
      • Conditions :
        • Avoir minimum 15 ans.
        • Grade minimum 3ème Kyu.
      • Rôles
        • Pesées (vérification des documents, contrôle du poids, inscription).
        • Gestion de la table de chronométrage (Suivi des combats, chronométrage et remplissage des documents).
        • Il peut être amené à contrôler les judogis.
    • FORMATIONS ET RECYCLAGES :
      • Fréquences :
        • Arbitres :
          • 1 journée recyclage (vidéos, adaptations des nouveaux règlements).
          • 1 journée tatami (mise en application des nouvelles règles et situations particulières). Possibilité lors d’entraînements fédéraux ou lors d’un stage sportif). Les coachs FFBJ sont invités à participer.
          • Briefing avant championnat (Durée : 45 min max) : Vidéos de situations récentes et rencontrées lors de compétitions.
          • Observations sur entrainements fédéraux, stages, événements majeurs : groupes et critères à définir // DT/DS
        • Commissaires sportifs : 1 x par an.
      • Améliorer le suivi individualisé des arbitres (mission des « Experts »).
    • REUNION ARBITRES – COACHS : L’idée est de considérer l’importance de tout un chacun dans notre fédération… donner de l’importance et échanger ses idées.
      • Réflexion sur l’arbitrage suivant thème (ex : judo des jeunes).
      • Fréquence : 1 x par an.
    • AMELIORER LE SYSTEME DES SELECTIONS : Rotation et sorties équitables ceci afin de garder une réelle motivation de chacun.
    • COORDINATION ARBITRAGE – CELLULE DE L’EDUCATION : groupe de travail / appel à propositions / révision règlement Pré minimes-Minimes : enjeu majeur : notions techniques et préservation de l’intégrité physique des jeunes : éducation et épanouissement !